A l’obtention du permis de conduire, vous avez 6 points dessus, puis à la fin de votre période probatoire (2 ou 3 ans selon si la personne a fait de la conduite accompagnée), vous obtenez 6 points supplémentaires. Le maximum de points est donc de 12.

Si vous commettez une infraction au code de la route, vous perdrez des points proportionnellement à la gravité de l’infraction (ex : griller un feu tricolore ; faire un excès de vitesse ; conduire alcoolisé). Vous recevez alors un courrier chez vous vous indiquant le nombre de points perdus ainsi que le montant de l’amende à payer.

Mais vous pouvez récupérer ces points perdus de plusieurs manières.

Tout d’abord, vous pouvez les récupérer au bout d’un certain délai si vous ne commettez aucune infraction. Ce processus est gratuit mais contraint à un délai qui varie selon le nombre de points à récupérer et selon les infractions que vous avez commis depuis l’obtention de votre permis de conduire.

  • Si vous avez 1 point à récupérer il vous faut attendre 6 mois sans infraction avant de pouvoir le récupérer. En revanche, si dans les 6 mois le conducteur commet une nouvelle infraction, il devra attendre 2 ans pour récupérer ce point, et encore plus longtemps pour récupérer les points perdus lors de la seconde infraction.
  • Si vous avez 2 points ou plus à récupérer, vous ne devez pas commettre d’infraction durant les 3 prochaines années suivant l’infraction, sous peine de recommencer le délai à 0 à partir de la nouvelle infraction.
  • Si vous commettez des infractions à répétition avant la fin de ces délais, vous ne récupérerez vos points perdus lors de la première infraction qu’au bout de 10 ans !

Ensuite, vous pouvez récupérer ces points par le biais d’un stage de sensibilisation qui est payant. Ces stages sont organisés par un organisme de la préfecture. Vous ne pouvez faire qu’un stage par an et celui-ci dure 2 jours. De plus, le maximum de points que vous pouvez récupérer par formation est de 4. Vous récupérez vos points dès le lendemain du 2e jour de la formation. Cela peut donc vous éviter de perdre votre permis de conduire.

Ces stages sont sur la base du volontariat pour les personnes ayant le permis de conduire définitif, mais ils sont obligatoires pour ceux encore en période probatoire et qui ont commis une infraction leur coûtant 3 points ou plus, ainsi que pour certains conducteurs sur demande de la préfecture. Si les personnes qui sont obligées de réaliser ce stage ne le font pas, ils s’exposent à une amende de 135€ et un retrait de permis pouvant aller jusqu’à 3 ans ! C’est donc plus judicieux d’y aller.

Si en revanche vous perdez les 12 points de votre permis de conduire, d’un coup ou progressivement, il devient alors invalide et vous devez le repasser pour pouvoir conduire de nouveau.